Le Canon

La troisième des composantes qui forment une organisation s’appelle  le ‘Canon’, ou les standards. Il s’agit des codes de fonctionnement qui régissent l’organisation en interne. Celles-ci sont internes au groupe,  contrairement aux lois qui régissent l’activité qui elles sont externes.

Le canon est l’ensemble des éléments structurants, et son rôle est de réguler le travail et en particulier les processus relationnels internes au groupe. Cet aspect est capital car l’autorité au sein d’un groupe ou d’une organisation ne s’appuie pas que sur les hommes et les femmes du groupe, elle repose aussi sur un ensemble de référentiels, de codes formels et informels.

C’est à partir d’une animation appropriée des éléments structurants de l’organisation que le leader responsable peut maintenir un niveau d’énergie élevé dans le groupe. En effet, l’énergie insufflée par ses soins, encore appelée énergie planifiée, ensemble avec celle qui émanera de ses collaborateurs, appelée énergie émergente, créera les conditions d’un dialogue constructif bénéfique pour l’organisation ainsi que l’activité. Ainsi les hommes et les femmes sauront-ils pourquoi ils font ce qu’ils font, et où est ce que l’organisation va, ainsi que pourquoi elle y va.

La mission de la structure organisationnelle

Un premier élément structurant est la mission, ou encore le but de l’organisation ; c’est également le service à rendre à l’Environnement. Cette mission peut avoir un caractère principal. Par exemple la mission d’une entreprise de bâtiments et travaux publics est de construire des bâtiments ou encore des routes. La mission d’une entreprise d’enlèvement d’ordures ménagères et de colleter et d’enlever lesdites ordures. Toutefois, une entreprise de bâtiments et travaux publics, en raison de ses contraintes et surtout des opportunités identifiées dans l’Environnement, peut choisir de se spécialiser dans la construction des routes, domaine dans lequel elle aura perçu une opportunité pour accroître son chiffre d’affaires et asseoir sa notoriété et sa croissance. Ce but revêt alors un caractère stratégique.

La Vision

Un deuxième élément structurant est la vision du leader. C’est ici que le rôle de leader prend tout son sens. En effet il revient au leader responsable, à partir de sa connaissance de l’Environnement, d’indiquer clairement la direction et la destination à tous ceux qui au sein de l’organisation sont soucieux de son devenir. C’est là un élément important pour la montée en puissance des uns et des autres.

Aussi la vision doit être clairement énoncée et elle ne doit pas être confondue avec la mission. Il s’agit de répondre à la question de savoir comment l’entreprise veut se positionner dans une dizaine  d’années, et que cette vision soit partagée et obtienne l’adhésion des principaux acteurs.

Objectifs stratégiques

Un troisième élément structurant est constitué par les objectifs stratégiques consécutifs à l’élément stratégique identifié dans l’Environnement. A cet égard, le couple « missions-objectifs » est indispensable pour que les acteurs sachent ce qu’ils ont à faire et les initiatives qu’ils peuvent prendre. Il y aura dysfonctionnement s’il y a une mission sans des objectifs, et des objectifs sans mission et vision partagée.

Nous aborderons la prochaine fois l’organisation, les règles de fonctionnement, et la culture

Share This